Archive de la catégorie ‘Anecdotes’

Mais alors aucun espoir

Vendredi 13 mars 2009

Mais alors aucun espoir  dans Anecdotes 1367717649025d07bdfcb 

Je reviendrais plus en détail sur ma recherche d’emploi passée riche d’enseignements. Mais revenons pour le moment à l’ANPE. J’ai été en intérim/CDD pendant trois ans. Durant ce temps, je continuais à chercher un emploi.

Comme je voyais que mon bégaiement était vraiment un obstacle pour trouver un CDI, j’ai demandé à l’ANPE des conseils.

Ils ont été incapables de me conseiller quoi que ce soit. Aucun conseil sur comment se comporter en entretien.  Personne ne m’avait dit que je pouvais avoir la reconnaissance de travailleur handicapé.

Et après on s’étonne qu’il y ait encore tant de chômeurs …

retour à l’accueil

Avec nous pas d’espoir

Jeudi 12 mars 2009

Avec nous pas d'espoir dans Anecdotes anpedegage6663e 

J’ai une certaine expérience au niveau de la recherche d’emploi.

Je ne saurai dire exactement le nombre de candidatures faites, de cv et lettres envoyées, d’entretien passés mais le nombre est très important. Dans toutes ces démarches, j’ai retenu principalement une chose, si vous voulez trouver un taf, comptez sur vous-même.  A la sortie de mes études, je me suis inscrit à l’ANPE. Premier entretien avec la conseillère qui s’est résumé à « Vous avez tel diplôme, vous pouvez faire tel et tel métier. Les offres d’emploi sont derrière » Un peu comme si j’avais fais des études de boucherie et qu’ils me disent que je peux être boucher. J’étais bien avancé.

J’ai terminé mes études en juin 2003. Durant cet été là, j’ai trouvé une offre intéressante à l’ANPE. Ils cherchaient quelqu’un ayant mon diplôme. Débutant acceptés et c’était pour 1 CCD de 1 an. En plus, ils recherchaient 4 personnes.

J’ai donc posé candidature à l’ANPE.  Je n’avais pas les coordonnées de l’entreprise.  Mon seul contact était l’ANPE.

Quelques jours avaient passé et toujours pas de réponse. J’ai recontacté l’ANPE qui m’a dit que j’avais passé la présélection. (Sympa, merci de m’avoir tenu au courant). Les semaines ont passé. J’ai relancé régulièrement pour avoir des nouvelles.

Arrive le mois de décembre 2003.  Je les appelle à nouveau. Là, leur réponse m’a scié ….

« On ne sait pas, je SUPPOSE que le poste a été pourvu en interne ».  Suppose ? Vachement bien informé les gars … Et très soucieux de faire leur boulot correctement… Surprise 

Peu de temps après, je leur expose ma difficulté de trouver un taf puisque je n’avais pas le permis de conduire. Pour passer le permis, il faut des sous et pour avoir des sous il faut bosser. Un peu le même cercle vicieux quand les entreprises demandent de l’expérience.

 Je leur  demande s’il existe une aide.  Réponse de leur part, ils ne savent pas (emoticone un mur, qu’on me donne un mur pour que je me frappe la tête) la personne se renseigne et me dit qu’il existe une possibilité; une aide existe.

Mais pour la toucher il faut être au RMI. Conditions pour être au RMI : avoir plus de 25 ans ou avoir déjà bossé avant.

C’est une grande caractéristique de l’ANPE (du moins à l’époque ou je cherchais du taf). Pour avoir une aide, il faut déjà en toucher une autre. Avec eux c’est des aides qui se cumulent ou rien.

retour à l’accueil

123