Archive de la catégorie ‘fiches pratiques’

formation aux premiers secours

Vendredi 18 juin 2010

Je profite de cet article pour vous faire passer des infos importantes.

Le but n’est pas de vous apprendre à secourir ( La formation est nécessaire) mais de vous parler de certaines choses que vous pouvez faire sans être secouriste.

La première de ces choses concerne les DSA. Ce sont les défibrillateurs automatiques que l’on voit apparaître en libre service. L’idée est bonne mais une fois de plus en partant d’une bonne intention on fait mal les choses. L’utilisation  de ces appareils est très simple mais une formation de quelques minutes est quand même nécessaire.  N’hésitez pas à demander aux pompiers de votre ville ou en parler à la mairie. Vous apprendrez notamment qu’avant d’apposer les électrodes il faut enlever tout ce qui est métallique du torse de la personne.

La seconde est le numéro ICE. Quésako ? C’est simple. ICE sont les initiales de « in case of emergency » (en cas d’urgence) Dans le répertoire de votre portable, enregistrez un contact nommé ICE avec le numéro de la personne à contacter en cas d’urgence. Si vous deviez avoir un accident, les secours prendront votre téléphone, et appelleront le contact ICE. Vous pouvez avoir jusqu’à trois contacts (plus est inutile). Ils seront alors nommé ICE1 ICE2 et ICE3.

  J’arrêterai là en vous conseillant de suivre cette formation. Vous pouvez la demander à votre travail et deviendrez donc SST (sauveteur secouriste du travail).

retour à l’accueil

Consulter une orthophoniste

Dimanche 23 mai 2010

Il y a de nombreuses thérapies possible pour le bégaiement. Certaines plus adaptées que d’autres selon les personnes et selon les types de bégaiement. Mais la première qui vient à l’esprit est l’orthophonie.

Il y a un peu moins de 20 000 orthophonistes en France. La majorité des orthophonistes (95%) sont des femmes. Le nombre d’étudiants formés chaque année est limité par un numérus clausus. 

Pour consulter une orthophoniste, il faut d’abord passer par le médecin généraliste ou le pédiatre afin qu’il prescrive un bilan orthophonique avec rééducation si nécessaire. Ensuite muni de l’ordonnance prendre rendez-vous chez une orthophoniste. Un premier bilan sera effectué qui sera suivi vraisemblablement d’une vingtaine de séances.

Le tarif d’une séance de rééducation est de 29.28 €. 

La sécurité sociale prend 60% des frais à sa charge et le reste est (normalement) remboursé par la mutuelle.

A savoir :    Il peut exister une longue liste d’attente pouvant aller jusqu’à un an. Et oui on manque d’orthophonistes. Toutes les orthophonistes ne sont pas spécialisées en bégaiement (ce qui n’empêche pas les non spécialistes de faire du bon travail. Enfin c’est à savoir.

retour à l’accueil

Important : le tiers temps

Jeudi 22 avril 2010

J’inaugure ici ma toute première « fiche pratique »

Une personne bègue peut bénéficier du tiers temps lors des oraux.

C’est une information primordiale à faire passer.

Cette mesure existait quand j’ai dû passer mes oraux mais personne n’a eu l’idée de m’en informer. Mecontent

Le tiers temps existe pour le bac mais aussi pour le brevet et autres examens.

 Comment faire pour en bénéficier ?

  • Prendre contact avec le médecin scolaire le plus tôt possible.

  • Lui remettre une ordonnance du médecin, ainsi que ( si il y a suivi ) d’un papier de l’orthophoniste qu’il faudra rendre au médecin scolaire.

  • Ce dernier remplira un certificat qui sera adressé à l’Académie dont dépend l’établissement scolaire.

  • Au bout de quelques semaines il recevra une réponse.

 NB : Certains proviseurs ou professeurs font eux même la démarche. Rire

  • Ensuite un papier est remis à l’élève pour qu’il le présente le jour de l’épreuve. Le candidat bénéficiera d’un temps supplémentaire pour les épreuves orales mais aussi écrites. 

Épreuves écrites ? Bégaiement ? Quel rapport ?

Si vous en trouvez un …  Indeci

Et non le bégaiement n’est pas synonyme de dyslexie ..

Encore une fois on mélange tout. Enfin c’est déjà beaucoup que les personnes bègues puissent bénéficier de cet aménagement. Reste maintenant à le faire savoir. 

retour à l’accueil