Archive de la catégorie ‘Non classé’

Le blog déménage

Samedi 2 octobre 2010

Salut à toutes et tous

Merci de m’avoir suivi depuis 2008.

Le blog déménage et devient un site http://auroyaumedesmuets.com/

A partir d’aujourd’hui 2 octobre 2010, il n’y aura plus d’articles sur ce blog.

A très vite sur http://auroyaumedesmuets.com/

le stage

Mercredi 1 septembre 2010

J’ai effectué au mois de juillet, un stage bégaiement.

Ce stage thérapeutique intensif a eu lieu du 9 juillet au 16 juillet en normandie.

Nous étions 14 personnes bègues dont 2 filles et 4 ortophonistes.

Le déroulement du stage était le suivant. 

On commençait le matin à 9h jusqu’à 12h15

Repas avec les orthophonistes le midi

Reprise des « cours »à 14h jusqu’à 6h45

Ensuite nous étions seul (avec des exercices à faire pour le lendemain)

Durant la journée il y avait des moments ou nous étions tous ensemble mais aussi des groupes plus petits. Beaucoup d’exercices face caméra.

Beaucoup de discussions, de partage de nos expériences, de désensibilisations.

Un stage vraiment complet qui s’adaptait aux besoins de chacun.

Je ne dévoilerai pas le contenu du stage mais je ne peux que le conseiller. D’ailleurs aller voir http://www.begaiement-stage.com/ si vous voulez en savoir plus

Être en groupe permet de s’entraider

Être confronté à d’autres bégaiements pendant une semaine permet de relativiser son propre bégaiement

Être dans un cercle bienveillant qui ne jugera pas du bégaiement permet de faire des tentatives de paroles plus aisément.

Ce stage a vraiment été bénéfique. Il va me falloir encore du temps pour le digérer et mettre en application tout ce que j’ai pu y apprendre, tant sur un point bégaiement que sur un plan personnel. Une chose est sur, il y aura un avant et un après stage.

Sur le chemin du retour, je me suis dit pour la première fois qu’une guérison était possible.

Pas dans l’immédiat bien sur, pas une guérison complète mais amener le bégaiement jusqu’à un point où il ne sera plus une gêne.

 

 

 

En attendant

Mardi 3 août 2010

Comme vous le savez un nouveau site est en construction pour remplacer ce blog.

Il s’agira toujours d’un site sur le bégaiement mais je pourrai beaucoup plus le développer. Je pourrai y mettre plus de couleurs, mettre des vidéos, une section bonus avec plein de surprises à télécharger.

Je me servirai aussi de ce site pour prévenir de tout ce que j’organiserai en tant que délégué de l’APB. D’aileurs sans vous en dire plus, il est fort possible que je passe à la radio Langue

J’ai quelques soucis techniques donc en attendant, je repasserai ici vous donner de mes nouvelles.

Concernant le stage, il s’est très bien passé et a été très bénéfique et très riche en émotions. Il y aura un avant et un après.

J’ai tellement de choses à vous raconter …

@ bientôt chères lectrices et lecteurs

les enfants

Mardi 13 juillet 2010

Je suis en ce moment en plein stage bégaiement. Je pourrai faire un article pour vous en parler mais je préfère attendre, prendre un peu de recul. Je vous parlerai donc des enfants.

J’ai toujours eu un bon contact avec les enfants. Je pensais que c’était en grande partie parce qu’avec eux je ne bégaie pas. Je croyais que cela était commun aux bègues. En discutant avec d’autres bègues, je me suis vraiment rendu compte qu’il était difficile de faire des généralités. Certains vont même bégayer en parlant à un animal.  

Pour en revenir aux enfants, je pense que ce qui m’aide vraiment à ne pas bégayer quand je suis avec eux est le fait que je peux être naturel. Je crains beaucoup moins leur regard. La forme de langage utilisé n’est pas la même non plus. Je suis beaucoup plus dans le jeu, dans la complicité. Lire une histoire à des enfants ne me dérangera pas. J’ai plus de réticence à le faire avec des adultes (même si j’avance beaucoup de ce côté là).

Quand je suis avec eux, je ressens vraiment mon envie de parler et c’est un rare moment où je peux l’assouvir. J’espère qu’un jour je pourrai en avoir et discuter avec eux au quotidien. Je suis sûr que ce sera un nouveau pas important vers le non bégaiement. Et si mon enfant est bègue (je n’en fais pas une obsession mais malgrès tout j’y pense), je sais que je ne me reprocherai rien et que je serai là, à son écoute et que je ferai tout pour l’aider.

12345...11