Serions nous rois ?

18 novembre 2008

Serions nous rois ? charlesaugusteguillaumehenrifranc3a7oislouisdesteubenlouisiiivers863882etcarlomanvers866884        

         J’ai longtemps hésité avant d’écrire ce livre. J’ai toujours repoussé le moment où j’en écrirai les premières lignes. Aujourd’hui, il m’est nécessaire, il m’est vital. La souffrance est telle que je dois l’exhumer. Puisque je ne peux le faire par la parole, ce sera par l’écriture.

         J’écris depuis de nombreuses années et bizarrement, je n’ai jamais couché sur le papier ma plus grande douleur. Jamais, jusqu’à ce jour, je n’ai exprimé le mal profond qui sommeille en moi, ce démon disgracieux contre lequel je dois lutter jour après jour. Peut-être était-ce la peur de le voir en face ? Sans doute.

        Si je me décide aujourd’hui c’est principalement pour deux raisons. Tout d’abord, la violence des coups. Répétés inlassablement , ils font vaciller mon envie de combattre. Ce poison insidieux me paralyse peu à peu. Je sens que la chute est proche si je n’agis pas.

        Ensuite, je me dis que je pourrai peut-être être utile à ceux qui connaissent les mêmes tourments. Nous serions selon les statistiques 1 % de la population.  Bizarrement, je n’ai jamais rencontré jusqu’à ma vingt-cinquième année quelqu’un qui soit comme moi : bègue.

  

        Ça y est, le mot est lâché. Mais qu’est ce qu’un bègue ? J’ai vu beaucoup de définitions plus ou moins farfelues. J’en ai trouvé une qui, à mon sens, résume très bien ce qu’est le bégaiement : c’est le fait de ne pas pouvoir dire ce que l’on veut, quand on le veut et de la manière dont on le veut. Cela est commun à tous les bègues. Les autres définitions sont inexactes puisqu’il y a autant de bégaiement que de bègues.

        On ne guérit jamais du bégaiement ; ce n’est d’ailleurs pas une maladie. Un bègue le sera toute sa vie. Bien sûr, il peut, il DOIT apprendre à le contrôler mais il sera toujours tapi dans l’ombre prêt à surgir à nouveau.

       Dans ce monde de communication, la place du bègue est difficile à occuper mais dans un monde de muets, le bègue serait-il roi ?

retour à l’accueil

Ecrire un livre

17 novembre 2008

Ecrire un livre untitled 

J’ai un projet, quelque chose qui me tient à coeur depuis longtemps. Je voudrais écrire un livre sur un thème particulier qui me touche personnellement. Vous saurez de quoi il s’agit dans le prochain article.

Je ne veux pas vendre ce livre. J’aurais mauvaise conscience de faire des sous sur le malheur des gens.

Je cherchais l’idée pour pouvoir diffuser ce livre au plus grand nombre et j’ai trouvé l’idée d’un blog assez bonne.

J’espère pouvoir aider quelques personnes et aussi faire la connaissance de personnes comme moi.

retour à l’accueil

1...1718192021